Accueil  //  Profil  //  Quelques repères biographiques

Notice biographique

Sylvie Nicolas est poète. Elle a publié près d’une trentaine de titres, dont une quinzaine pour la jeunesse.

Sylvie Nicolas, poèteDeux fois finaliste au Prix du Gouverneur général (pour un texte jeunesse en 1999, et une traduction en 2009), elle méritait le Prix la Porte des poètes (Paris) en 1998 et, l’année suivante, le premier prix (littérature) du concours Liberté, égalité et citoyenneté au Québec pour son poème Des jupons d'histoires, poème éponyme d'un recueil publié aux Écrits des Forges en 2002.

En 2011, elle reçoit la bourse Hector-de-Saint-Denys-Garneau pour une suite poétique intitulée L'impossible visage et la bourse Jean-Sébastien-Pontbriand pour son texte Dans l'enfant qui bégaie on entend Dieu parler.

La même année, elle partageait avec l'illustratrice Marion Arbona le bonheur d'apprendre que Pied-de-Puce, publié aux Éditions Trampoline, était couronné Outstanding Book for Young People With Disabilities par le Centre de Documentation IBBY (International Board on Books for Young People) en Norvège.

Cette année, Lapin-Chagrin (illustré par Marion Arbona) était finaliste du prix Ville de Québec\Salon du livre de Québec (2012) et du prestigieux prix TD du livre canadien pour la jeunesse.

Sylvie Nicolas travaille également comme traductrice de romans, de poésie, d’essais critiques, d’œuvres multimédia, et a collaboré au journal Le Devoir comme critique de théâtre à Québec, de février 2009 à juin 2014.